@home: écriture

Atelier d’écriture confinement: OTIUM-2020

Les évènements que nous traversons font vibrer nos âmes d’écrivains et de poètes d’une façon inédite. 

On attend des créateurs, parmi eux les écrivains, qu’ils utilisent leurs intuitions pour nommer les balises qui seront importantes pour l’Humanité, demain.

Dans mes réflexions, j’ai recontacté le concept d’otium. L’otium est un terme latin qui nous vient, à pieds, de la Rome antique. Au commencement était l’otium, l’aimable nonchalance, la vie facile au sein d’une nature luxuriante et généreuse. Ensuite, vint la dure loi du travail, le negotium ou la négation du loisir, écrit Jean-Marie André dans Recherche sur l’otium romain paru en 1962.

Il y aurait, dans l’otium, des idées à remettre au goût du jour.

L’Humanité est à bout de souffle, à bout de performance, à bout de défi, à bout de rendement. Elle a le dos en bouillie. Elle doit se reposer. Elle doit s’arrêter. Elle doit regarder pousser des salades, butiner des abeilles et filer la truite dans les rivières, ai-je écrit sur ma page FB dans un post partagé plus de 13.500 en quelques heures.

Il y aurait dans l’otium, à réfléchir la course du monde, la méditation, l’argent, le travail, l’amour…

Je souhaite vous accompagner dans l’écriture d’un opuscule le temps du confinement qui nous occupe.

Je vous proposerai d’écrire la voix d’un personnage de fiction dans l’expression de son otium version 2020.

L’atelier se donnera dans un premier temps en ligne. Il pourra évoluer vers une rencontre en vraie vue selon l’évolution des mesures de confinement. Nous nous retrouverons à un rythme d’une fois par semaine. Nos rencontres seront dédiées à l’écoute et l’appréciation de vos textes en travail. Je vous adresserai des propositions d’écriture pour aider et contenir votre créativité dans le cadre du thème.

Je me réjouis de vous accompagner dans cette aventure.

 

Benoît Coppée

infos et inscription